Publique n°2362

Pétitionnaire: André Vandendries

Fir de Majorzsystem bei de Gemengewalen bei Gemengen bis zu 15.000 Awunner. Pour le système à la majorité relative aux élections communales dans les communes jusqu'à 15 000 habitants.

But de la pétition

Stäerkung vum Majorzsystem bei de Gemengewalen duerch d'Eropsetze vun der Zuel vun den Awunner bei der Berechnung vum Majorz- respektiv vum Proporzsystem vun 3.000 op 15.000. Renforcement du système à la majorité relative aux élections communales, en portant le nombre d'habitants dans le ... plus

Motivation de la pétition

Dat ofgeännert Walgesetz vum 18. Februar 2003 schreift vir, datt an de Gemenge mat manner wéi 3.000 Awunner nom Majorzsystem (eenzel Kandidaten) a mat enger Awunnerzuel vun 3.000 a méi nom Proporzsystem (Lëschte mat Kandidaten) gestëmmt gëtt. Duerch d'Wuesse vun den Awunnerzuelen an och ... plus

expiré  11.08.2022
313 /4.500
7%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
12.08.2022

La période de signature de la pétition publique n°2362 est clôturée, le 12-08-2022 - Nombre de signatures électroniques avant validation: 313

04.07.2022

Déclaration de recevabilité

01.07.2022

La pétition publique n°2362 est ouverte à signature, le 01-07-2022

30.06.2022

La pétition publique n°2362 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 30-06-2022

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 01-07-2022 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 11-08-2022 à 23h59

29.06.2022

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°2362, le 29-06-2022

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

11.06.2022

La pétition publique n°2362 est déposée, le 11-06-2022

Intitulé de la pétition: Fir de Majorzsystem bei de Gemengewalen bei Gemengen bis zu 15.000 Awunner.

Pour le système à la majorité relative aux élections communales dans les communes jusqu'à 15 000 habitants.

But de la pétition: Stäerkung vum Majorzsystem bei de Gemengewalen duerch d'Eropsetze vun der Zuel vun den Awunner bei der Berechnung vum Majorz- respektiv vum Proporzsystem vun 3.000 op 15.000.

 

Renforcement du système à la majorité relative aux élections communales, en portant le nombre d'habitants dans le calcul pour passer du système à la majorité relative au système de la représentation proportionnelle de 3 000 à 15 000.

Motivation de l'intérêt général de la pétition: Dat ofgeännert Walgesetz vum 18. Februar 2003 schreift vir, datt an de Gemenge mat manner wéi 3.000 Awunner nom Majorzsystem (eenzel Kandidaten) a mat enger Awunnerzuel vun 3.000 a méi nom Proporzsystem (Lëschte mat Kandidaten) gestëmmt gëtt.

Duerch d'Wuesse vun den Awunnerzuelen an och duerch e puer Gemengefusiounen sinn an de leschte Joren eng Rei vu Gemengen an de Proporzsystem era gerutscht, sou datt fir d'Walen d'nächst Joer déi éischte Kéier méi Gemengen am Proporz- wéi am Majorzsystem wäerte sinn.

An de klenge bis mëttelgrousse Gemengen identifizéiert sech de Bierger éischter mat eenzele Leit wéi mat Parteien oder Gruppéierungen. Doriwwer eraus verhënnert de Proporzsystem och um praktesche Plang, datt eenzel Leit, déi sech duerchaus fir d'Gemengepolitik interesséieren, awer sech net parteipolitesch banne wëllen, iwwerhaapt nach eng Chance hunn, fir sech als Eenzelkandidat opzesetzen.

 

La loi électorale modifiée du 18 février 2003 stipule que dans les communes de moins de 3 000 habitants le vote se fait au scrutin à la majorité relative (candidats individuels) et de 3 000 habitants et plus au scrutin proportionnel (listes de candidats).

En raison de l'augmentation de la population et également en raison de certaines fusions communales, un nombre plus élevé de communes sont entrées dans le système de la représentation proportionnelle ces dernières années, de sorte qu'il y aura, pour les élections de l'année prochaine, pour la première fois, plus de communes en système de la représentation proportionnelle qu'en système à la majorité relative.

Dans les petites et moyennes communes, le citoyen s'identifie à des candidats individuels plutôt qu'à des partis ou à des groupes. De plus, le système de la représentation proportionnelle empêche également, sur le plan pratique, que des personnes qui s'intéressent pourtant à la politique communale, mais qui n'ont aucun intérêt pour s'impliquer dans un parti, aient la chance de se présenter comme candidats individuels.