Publique n°2413

Pétitionnaire: Serge Cichy

Pour une réduction du temps de fermeture des passages à niveau

But de la pétition

Réduire le temps d'attente pour les usagers des routes et des chemins piétonniers lors du passage d'un train et faire économiser des investissements aux CFL.

Motivation de la pétition

Beaucoup de nos passages à niveaux sont fermés excessivement longtemps lors du passage d'un train. Cela provoque des colonnes d'automobiles qui continuent à polluer l'atmosphère et d'émettre des nuisances sonores (surtout camions et autocars) et bloque également les piétons et les cyclistes, ... plus

23
jours restants
23 /4.500
1%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
13.09.2022

La pétition publique n°2413 est ouverte à signature, le 13-09-2022

12.09.2022

Déclaration de recevabilité

09.09.2022

La pétition publique n°2413 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 09-09-2022

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 13-09-2022 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 24-10-2022 à 23h59

07.09.2022

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°2413, le 07-09-2022

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

14.07.2022

La pétition publique n°2413 est déposée, le 14-07-2022

Intitulé de la pétition: Pour une réduction du temps de fermeture des passages à niveau

But de la pétition: Réduire le temps d'attente pour les usagers des routes et des chemins piétonniers lors du passage d'un train et faire économiser des investissements aux CFL.

Motivation de l'intérêt général de la pétition: Beaucoup de nos passages à niveaux sont fermés excessivement longtemps lors du passage d'un train. Cela provoque des colonnes d'automobiles qui continuent à polluer l'atmosphère et d'émettre des nuisances sonores (surtout camions et autocars) et bloque également les piétons et les cyclistes, ce qui n'est pas agréable surtout si la météo n'est pas idéale.

Les CFL argumentent que ces délais sont dus à des prescriptions européennes de sécurité et prônent qu'un train peut avoir besoin d'une distance de 1400m pour arriver à l'arrêt en cas de freinage. Effectivement, un TGV lancé à pleine vitesse met 1300m pour un freinage d'urgence, il est à noter que notre réseau ne permet pas d'atteindre la moitié de la vitesse d'un TGV. Par ailleurs, chez collègues du BeNeLux entre la fermeture et la réoiverture du passage à niveaux les délais sont de loin en dessous des 5 minutes, cela veut-il dire que leurs réseaux ne sont pas conformes si on considére que nos PN restent clos en moyenne aux alentours des 10 minutes.

Si les temps de fermeture seraient adaptés aux besoins réels, les CFL n'auraient pas besoin de supprimer tous les passages et pourraient ainsi économiser des milliards d'investissements, préserver la nature, tout en respectant la sécurité de tous.