Publique n°2395

Pétitionnaire: Carol Gobey

Empêcher la promotion, la légalisation et la normalisation des comportements sexualisés avec les enfants - utiliser des études/audits approfondis

But de la pétition

Réaliser des audits et des études approfondies sur les cas de maltraitance d'enfants et le comportement du gouvernement et des travailleurs judiciaires afin de s'assurer que les enfants sont effectivement protégés par le système de protection de l'enfance. Les comportements sexualisés avec ... plus

Motivation de la pétition

Il n'existe pas de statistiques ou d'études approfondies sur le comportement des travailleurs du système de protection de l'enfance ou sur les raisons invoquées pour licencier, normaliser ou promouvoir les comportements sexualisés avec les enfants. Un exemple du taux de licenciement au ... plus

23
jours restants
38 /4.500
1%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
13.09.2022

La pétition publique n°2395 est ouverte à signature, le 13-09-2022

12.09.2022

Déclaration de recevabilité

09.09.2022

La pétition publique n°2395 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 09-09-2022

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 13-09-2022 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 24-10-2022 à 23h59

07.09.2022

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°2395, le 07-09-2022

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

30.06.2022

La pétition publique n°2395 est déposée, le 30-06-2022

Intitulé de la pétition: Empêcher la promotion, la légalisation et la normalisation des comportements sexualisés avec les enfants - utiliser des études/audits approfondis

But de la pétition: Réaliser des audits et des études approfondies sur les cas de maltraitance d'enfants et le comportement du gouvernement et des travailleurs judiciaires afin de s'assurer que les enfants sont effectivement protégés par le système de protection de l'enfance. Les comportements sexualisés avec les enfants, c'est-à-dire le pelotage de l'intimité des enfants et les médias sexuels pour enfants, ne doivent pas être inconsidérément rejetés, soutenus, approuvés ou minimisés comme un "comportement normal". Dans des cas extrêmes, les parents qui ne veulent pas que leurs jeunes enfants soient exposés à ces comportements sexualisés sont même qualifiés par la justice de mentalement instables et de danger pour leurs enfants.

Motivation de l'intérêt général de la pétition: Il n'existe pas de statistiques ou d'études approfondies sur le comportement des travailleurs du système de protection de l'enfance ou sur les raisons invoquées pour licencier, normaliser ou promouvoir les comportements sexualisés avec les enfants. Un exemple du taux de licenciement au Luxembourg : Rien qu'en 2019, 2327 cas vérifiés de médias sexuels avec des enfants ont été signalés à la police, mais environ 56 ont fait l'objet d'une enquête et seulement 25 ont été poursuivis. On estime que 2271 (97%) cas ont été ignorés par le système judiciaire.

Le bien-être et la protection des enfants sont essentiels pour une société saine et équilibrée. Des études générales montrent que la toxicomanie et les troubles de la santé mentale sont prévalents chez les enfants sexualisés, exploités et victimes de trafic. L'impact de la maltraitance sur les enfants dépend aussi beaucoup de la durée de la maltraitance.

Mettre fin à la maltraitance des enfants, notamment en garantissant la protection des enfants dans le cadre du système de protection de l'enfance, permet de réduire le risque pour un enfant d'avoir des problèmes de santé mentale, émotionnels et sociaux plus tard dans sa vie. Cela profite à l'enfant, aux enfants qu'il pourra avoir à l'avenir et à la société dans son ensemble.

Le système de protection de l'enfance doit être un lieu sûr pour les enfants. Veillez à ce qu'il le soit en réalisant des études et des audits approfondis sur les cas d'abus sexuels d’enfants.