Publique n°2107

Pétitionnaire: Jean Marie Jean-Pierre Heuschling

Schluss mat der steierlecher Diskriminéierung géint Elengerzéier! Mettre fin à la discrimination fiscale des familles monoparentales!

But de la pétition

De Collectif Monoparental fuerdert: 1. Elo direkt e Reklassement vun den elengerzéiende Familljen an d'Steierklass 2. (Definitioun vun ,,elengerzéiend Famill": een eenzegen Erwuessenen, Wittfra/Wittmann, gescheet, oder Jonggesell(in), mat engem oder méi Kanner zu Laaschten) 2. ... plus

Motivation de la pétition

Motivatioun vun der Petitioun: Nach ëmmer ginn hei zu Lëtzebuerg d'Kanner aus elengerzéiende Familljen diskriminéiert duerch e steierleche System deen sech nom Familljestand vun hiren Elteren riicht. Dës Kanner ginn onfair benodeelegt, well deen Elterendeel dee si erzéit ganz eleng méi ... plus

29
jours restants
1495 /4.500
33%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
22.11.2021

Déclaration de recevabilité

19.11.2021

La pétition publique n°2107 est ouverte à signature, le 19-11-2021

17.11.2021

La pétition publique n°2107 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 17-11-2021

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 19-11-2021 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 30-12-2021 à 23h59

17.11.2021

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°2107, le 17-11-2021

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

14.11.2021

La pétition publique n°2107 est déposée, le 14-11-2021

Intitulé de la pétition: Schluss mat der steierlecher Diskriminéierung géint Elengerzéier!

Mettre fin à la discrimination fiscale des familles monoparentales!

But de la pétition: De Collectif Monoparental fuerdert:

 

1. Elo direkt e Reklassement vun den elengerzéiende Familljen an d'Steierklass 2. (Definitioun vun ,,elengerzéiend Famill": een eenzegen Erwuessenen, Wittfra/Wittmann, gescheet, oder Jonggesell(in), mat engem oder méi Kanner zu Laaschten)

2. D'Bäibehalen vum CIM (crédit d'impôt monoparental) a seng Upassung op EUR2.500 pro Joer, ouni Konditiounen déi un d'Pai oder d'Alimenter gebonne sinn, fir all Elengerzéier(inne) mat engem oder méi Kanner.

 

----

 

Le Collectif Monoparental revendique :

 

1. Le reclassement immédiat des familles monoparentales dans la classe d'impôt 2. (Définition de « famille monoparentale » : un seul adulte (veu(f)ve, divorcé(e), célibataire) avec un ou plusieurs enfants à charge.)

2. Le maintien du CIM (crédit d'impôt monoparental) et son adaptation à EUR2.500 par an, sans condition de salaire et d'aliments, pour tout parent élevant seul un ou plusieurs enfants.

 

www.facebook.com/groups/monoparentaux/

Motivation de l'intérêt général de la pétition: Motivatioun vun der Petitioun:

 

Nach ëmmer ginn hei zu Lëtzebuerg d'Kanner aus elengerzéiende Familljen diskriminéiert duerch e steierleche System deen sech nom Familljestand vun hiren Elteren riicht. Dës Kanner ginn onfair benodeelegt, well deen Elterendeel dee si erzéit ganz eleng méi Steiere muss bezuelen wéi eng bestueten oder gepacste Koppel mat gläichem Akommes, souguer wann déi Koppel iwwerhaapt keng Kanner huet.

 

Elengerzéier brauchen eng dréngend Ëmsetzung vun den uewe genannte Mesuren, well eis elengerzéiend Familljen an enger Situatioun sinn déi si einfach net méi packen: 58.7% vun hinne komme finanziell net iwwert d'Ronne, wärend 38% riskéieren an d'Aarmut ze falen. (Statec 5/21)

 

------

 

Aujourd'hui, au Luxembourg, les enfants vivant dans des familles monoparentales sont discriminés par un système fiscal basé sur l'état civil de leurs parents. Ces enfants sont désavantagés d'une manière injuste, parce que le seul parent qui les élève paie, à lui ou à elle seul(e), plus d'impôts que les couples mariés ou pacsés, à revenu égal, et même sans enfants.

 

Il est de toute urgence que la mise en oeuvre des mesures mentionnées ci-dessus soient réalisées, au vu de la situation insoutenable des familles monoparentales dont 58.7% ont de la difficulté à joindre les deux bouts sur le plan financier, tandis que 38% font face au risque de pauvreté. (Statec 5/21)

 

Le Collectif Monoparental

www.facebook.com/groups/monoparentaux/