Publique n°1990

Pétitionnaire: Daniel Grommes

Contre la marginalisation par la digitalisation - Gegen Ausgrenzung durch Digitalisierung

But de la pétition

Non à une société -qui se fait dépendante de certains appareils avec certains systèmes d'exploitation. -qui marginalise les personnes qui ont des problèmes de santé (p.ex. divers stimulateurs cardiaques et systèmes d'injection d'insuline) ou qui se font des soucis. - où c'est un drame si ... plus

Motivation de la pétition

Les démarches et informations officielles doivent toujours être accessibles sans moyens informatiques, de même que la majorité des prestataires dans chaque domaine de service (p.ex. banques, taxis, location de vélos). Chez les transports publics, tant l'information (s.v.p. éviter les ... plus

expiré  29.11.2021
61 /4.500
1%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
30.11.2021

La période de signature de la pétition publique n°1990 est clôturée, le 30-11-2021 - Nombre de signatures électroniques avant validation: 61

19.10.2021

La pétition publique n°1990 est ouverte à signature, le 19-10-2021

18.10.2021

Déclaration de recevabilité

14.10.2021

La pétition publique n°1990 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 14-10-2021

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 19-10-2021 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 29-11-2021 à 23h59

13.10.2021

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°1990, le 13-10-2021

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

01.09.2021

La pétition publique n°1990 est déposée, le 01-09-2021

Intitulé de la pétition: Contre la marginalisation par la digitalisation - Gegen Ausgrenzung durch Digitalisierung

But de la pétition: Non à une société

-qui se fait dépendante de certains appareils avec certains systèmes d'exploitation.

-qui marginalise les personnes qui ont des problèmes de santé (p.ex. divers stimulateurs cardiaques et systèmes d'injection d'insuline) ou qui se font des soucis.

- où c'est un drame si on a oublié son appareil portable (smartphone/tablette) à la maison.

- Non à la contrainte d'acheter toujours de nouveaux appareils.

- Non à l'obligation croissante d'installer et d'utiliser des comptes d'utilisateur, où la sécurité est liée à un appareil, un numéro de téléphone ou une adresse e-mail. En cas de changement, des problèmes surviennent.

-Non à une société dépendante de quelques groupes médiatiques globaux.

Motivation de l'intérêt général de la pétition: Les démarches et informations officielles doivent toujours être accessibles sans moyens informatiques, de même que la majorité des prestataires dans chaque domaine de service (p.ex. banques, taxis, location de vélos).

Chez les transports publics, tant l'information (s.v.p. éviter les horaires de chantier uniquement sous forme de code QR), tant les billets (trafic international, projet smartphone de la DB) doivent rester disponibles sans outils digitaux.

D'éventuels frais pour un traitement analogique classique ne doivent pas dépasser le surcout réel (impression, timbre). Il ne devrait y avoir des récompenses fantaisie pour les utilisateurs digitaux ou des taxes rédhibitoires pour des clients classiques, non digitaux.

S'il existe à côté de la variante analogique aussi une version numérique, que cette dernière soit aussi ouverte et multi-plates-formes que possible. Ainsi préférer les pages internet, les liens URL et les e-mails par rapport aux informations sur réseaux sociaux, codes QR et Apps (applications conçues pour un système d'exploitation donné).

Pour que les opérations de banque et les achats en ligne restent indépendant le la plateforme (y inclus la vérification de sécurité).