Publique n°1925

Pétitionnaire: Olivier Caisou-Rousseau

PRINCIPE de PRECAUTION et RISQUE de TESTS CANCERIGENES

But de la pétition

1) Sachant que nombre d’écouvillons (Stäbchen/swabs) utilisés en les enfonçant profondément dans la cavité nasale ou dans la gorge sont « désinfectés » à l’oxyde d’éthylène (Ethylenoxid abrégé « EO ») ; https://www.dutscher.com/frontoffice/article/020467A  ... plus

Motivation de la pétition

DEMANDE par la présente pétition 1) que l’utilisation des écouvillons stérilisés à l’oxyde d’éthylène ou à toute autre substance à ce point nocive pour la santé soit interdite ; 2) que, conformément au droit fondamental à la vie et à l’intégrité physique (Art. 2 et 3 de la Charte ... plus

28
jours restants
54 /4.500
1%
signatures enregistrées

Partager la pétition

Les étapes de cette pétition

Icon process
16.07.2021

La pétition publique n°1925 est ouverte à signature, le 16-07-2021

16.07.2021

Déclaration de recevabilité

14.07.2021

La pétition publique n°1925 est déclarée recevable par la Conférence des Présidents, le 14-07-2021

Recevabilité: recevable

Date de début de la période de signature: 16-07-2021 à 0h00

Date de fin de la période de signature: 26-08-2021 à 23h59

13.07.2021

La Commission des Pétitions a donné un avis favorable au sujet de la pétition publique n°1925, le 13-07-2021

Avis de la Commission des Pétitions: favorable

03.07.2021

La pétition publique n°1925 est déposée, le 03-07-2021

Intitulé de la pétition: PRINCIPE de PRECAUTION et RISQUE de TESTS CANCERIGENES

But de la pétition: 1) Sachant que nombre d’écouvillons (Stäbchen/swabs) utilisés en les enfonçant profondément dans la cavité nasale ou dans la gorge sont « désinfectés » à l’oxyde d’éthylène (Ethylenoxid abrégé « EO ») ;

www.dutscher.com/frontoffice/article/020467A

www.clinisciences.com/en/other-products-186/dna-buccal-swab-individually-wrapped-492000003.html

 

Sachant que cette substance est cancérigène ;

www.cancer.gov/about-cancer/causes-prevention/risk/substances/ethylene-oxide

 

Sachant que justement la Belgique a prévenu la France de la contamination de produits à base de sésame par de l’oxyde d’éthylène pour qu’elle retire des produits alimentaires du marché ; www.test-achats.be/sante/alimentation-et-nutrition/securite-alimentaire-et-additifs/news/rappel-massif-de-produits-contenant-des-graines-de-sesame-contaminees

www.favv-afsca.be/consommateurs/rappelsdeproduits/sesame/

 

Sachant que, si l’emploi d’écouvillons traités à l’EO dans les tests PCR est défendu par les taux prétendument sans danger des résidus de cette substance cancérigène dans lesdits écouvillons, cette objection passe sous silence les effets de l’exposition cumulative de muqueuses sensibles à la substance cancérigène quand ce type de test est répété et son usage devient routinier

analyteguru.com/fighting-covid-19-the-double-face-of-ethylene-oxide-eo/

www.academie-medecine.fr/les-prelevements-nasopharynges-ne-sont-pas-sans-risque/

www.safetyandhealthmagazine.com/articles/19951-extremely-hazardous-alert-warns-against-using-ethylene-oxide-to-sterilize-masks-respirators

 

2) Sachant que l’inventeur de la réaction en chaîne par polymérase (PCR), le prix Nobel de chimie Kary MULLIS, avait expliqué que le procédé ne permet d’établir ni infection, ni contagiosité par un germe « … with the PCR, if you do it well, you can find almost anything in anybody … If you amplify one certain molecule up to a certain level that you can really measure, which PCR can do, there is just very few molecules that you do not have at least one in your body … [PCR] allows to take a very minuscule amount of anything and make it measurable. And then talk about it and meaning like it is important ! That’s not misuse, that’s sort of misinterpretation … It does not tell you that you’re sick. It does not tell you that the thing you ended up with really was gonna hurt you or anything like that. » (https://www.bitchute.com/video/wOSeTz57xrCF/) ; que si ce savant était assez intelligent pour inventer le procédé, il l’était probablement aussi assez pour savoir ce qu’on pouvait en attendre ou pas ;

 

Sachant que, de façon tout à fait cohérente du point de vue scientifique, la Direction générale de la santé suédoise folkhälsomyndighet) vient d’adopter de nouveaux critères pour déterminer l’infection ou pas au coronavirus www.folkhalsomyndigheten.se/publicerat-material/publikationsarkiv/v/vagledning-om-kriterier-for-bedomning-av-smittfrihet-vid-covid-19/

Cette autorité part de la constatation que la technique PCR qui est utilisée dans les tests pour établir la présence du virus ne permet pas de distinguer entre des virus qui ont la capacité d’infecter des cellules et des virus qui ont été inactivés par le système immunitaire pour conclure que l’on ne peut pas recourir à ces tests pour déterminer si quelqu’un est contagieux ou pas. (PCR-tekniken som används i test för att påvisa virus kan inte skilja på virus med förmåga att infektera celler och virus som oskadliggjorts av immunförsvaret och därför kan man inte använda dessa test för att avgöra om någon är smittsam eller inte).

 

Sachant que des chercheurs de l’université de Duisburg-Essen viennent de formuler des conclusions similaires, ce qui a été relayé par la chaîne RTL pour l’Allemagne.

 

3) Sachant qu’il existe de toute façon des

Motivation de l'intérêt général de la pétition: DEMANDE par la présente pétition

 

1) que l’utilisation des écouvillons stérilisés à l’oxyde d’éthylène ou à toute autre substance à ce point nocive pour la santé soit interdite ;

2) que, conformément au droit fondamental à la vie et à l’intégrité physique (Art. 2 et 3 de la Charte européenne des Droits fondamentaux, art. 2 de la Convention européenne des Droits de l’Homme) soit respecté le droit des citoyens de refuser un test invasif recourant à des écouvillons traités avec une substance cancérigène ou avec toute autre substance à ce point nocive pour la santé ;

3) que, conformément au Droit européen de la santé et de la sécurité au travail, les employeurs s’abstiennent d’exiger de leurs travailleurs qu’ils se soumettent, et surtout pas répétitivement, à des tests invasifs recourant à une substance cancérigène alors qu’il existe des tests salivaires non invasifs qui ne sont pas plus inefficaces que les tests invasifs présentant un risque cancérigène, dont l’efficacité pour établir des diagnostics d’infection comme de contagiosité est douteuse au regard notamment des déclarations du prix Nobel inventeur du PCR, des décisions des Autorités sanitaires suédoises et des conclusions de chercheurs de l’Université Duisburg-Essen.